L’OBLIGATION D’ACHAT
UN MODÈLE ECONOMIQUE COHÉRENT

Le système d’incitation choisi par la France pour encourager le développement des énergies renouvelables repose sur l’obligation faite à EDF de racheter la totalité de la production des opérateurs privés pendant une période définie (15 ans pour l’éolien) à un tarif fixe. Cela garantit la viabilité économique des projets avec une vision à long terme.

Une différence entre le prix de marché de l’énergie et le tarif d’obligation d’achat est compensée si le prix de marché lui est inférieur. Dans le cas contraire, l’éolien devient une source d’approvisionnement compétitive pour EDF.

La compensation du prix est assurée par le mécanisme de la CSPE (Contribution au Service Public de l’Électricité) dont les ressources sont abondées par tous les consommateurs d’électricité de France, en fonction de leur consommation.

Depuis 2009, l’impact de la production éolienne sur la CSPE est bénéficiaire : les productions importantes des périodes hivernales (lorsque l’électricité est au plus cher) ont permis d’éviter de faire appel à des outils de productions chers et polluants dont le surcoût aurait été compensé par la CSPE.